Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Battre en retraite


mercredi 19 novembre.
Je travaille, lentement. Je chope la moindre petite maladie qui passe. Je fainéantise. Je travaille dans la nuit parce que le jour. Ce week-end, j'ai retrouvé l'alcool dans le sang deux jours de suite. Avec ceux de cette deuxième Fac qui ne me plaît pas. Je crois même que je reste pour eux. Pour cette bande de provinciaux qui parle le soleil, qui me prend les cours. Pour cette chanteuse lyrique avec qui j'avais passé le concours. Pour les autres. Pour ce garçon souriant au visage si fin. Et puis samedi, on Dansait sur Mozart poussé à fond, et puis Bowie aussi. On buvait du vin, et pas seulement. On parlait  Littérature bien sûr. Même que Thomas est arrivé à Paris un peu tard dans la soirée. J'ai fini par m'écrouler par terre et à pleurer sur ma vie comme ça arrive parfois quand l'alcool explose dans le sang. Dans les rues de Pigalle en partant, je m'accrochais au bras de Thomas, je crois même que j'avais un peu peur du bruit. Sauf que le lendemain matin, quand je me suis réveillée à côté de lui, j'ai eu les flashs de cette nuit-là . Je l'ai revu me toucher, à moitié éteinte, et depuis. Je lui en veux et je sais même que j'ai raison. J'ai repensé à Julien à cause de l'alcool et de mes divagations. Ça fait presque un an maintenant. Et j'ai même passé une audition pour Danser, pour "travailler" au nouvel an. Pour éviter la dérive. Elle n'a pas encore donné de nouvelle.
Je sais d'avance que je ne devrais pas aller au concert des Naz demain soir. Parce qu'il y a cette explication d'un texte si long pour le lendemain. Parce que Clément y sera sûrement, logiquement, et j'y vais surtout pour le voir lui bien plus que réentendre leurs sons me flinguer la mémoire.
Il faut prendre des mesures d'urgence. On l'est tous, à la dérive, une fois de plus - ça n'a probablement jamais cessé. Manon essuie cette séparation douloureuse, et en l'écoutant souffrir comme moi il y a quelques mois, je revois les images de Clément se noyer dans un passé trop soluble. Jo. a terminé son anniversaire à la renverse et a jeté les filles dehors. Et les autres.

jeudi 20 novembre.
Novembre est fatiguant pour tout. Je ne parle plus beaucoup. J'ai eu ces crises d'angoisse cette semaine, à entendre ma mamie à côté de la plaque. Je Dansais, ceinture de stress dans le ventre hier soir. Je tentais de me souvenir des exercices, de tendre tout à fond, le plus possible, d'être légère quand il fallait l'être. Mais je pensais à elle, à lui, à ce soir. Elle  va mieux. Ce prof me donne envie de ne pas le décevoir, il connaît mon prénom maintenant et me corrige parfois plusieurs fois pendant le cours. Parfois, j'ai l'impression de savoir exactement ce que je veux. Il nous faisait part de cette étude sur les très bons tennismen, et les As du tennis. Ce qui diffère n'est pas leur technique. Ce sont ces 25 secondes entre la balle qui vient d'être jouée et le moment de retourner servir. 25 secondes à ne pas accepter la médiocrité. Ce soir, 25 secondes. Presque 6 mois. A tenter d'effacer, à ne jouer qu'avec l'image qu'il aimait de moi, quand il disait qu'il me trouvait radieuse.  Je ne voudrais pas seulement jouer, me masquer, coller une parenthèse sur mon visage. Je ne voudrais pas seulement. Je voudrais qu'il rentre avec moi ce soir. Qu'il me fasse l'amour. Doucement.
Ecrit par lilou, le Jeudi 20 Novembre 2008, 17:17 dans la rubrique Au jour le jour.

Commentaires :

MangakaDine
MangakaDine
22-11-08 à 20:35

J'ai l'impression que Novembre est le mois de ce genre d'émotions. J'en lis pas mal dans mes vagabondages de liens et ça n'a pas le don de franchement me remonter le moral. Néanmoins c'est joli dans la mélancolie. Ca fait faire des phrases moins médiocres. Moi aussi il y a plein de choses que je voudrais.

Je t'en prie, ne met pas autant de temps pour reposter un article.... (c'est insoutenable!)

 
passionnee-par-les-reves
passionnee-par-les-reves
23-11-08 à 15:04

Re:

Merci Dine. Pour l'insoutenable.

Oui Novembre a tendanc a pesé sur tout le monde je crois. En revanche, je n'aime pas mes mots (ou maux) de Novembre...

On se voit quand? Quand reviens-tu à Paris? Bientôt j'espère...


 
MangakaDine
MangakaDine
23-11-08 à 18:35

Re:

Aaaaah Paris....
C'est pas très très loin de Lille.....non parce que je serai sur Lille du 3 au 9 décembre!
Quoi, ça n'a pas de rapport! Mais si! En tout cas si jamais tu passes par là bas durant cette période, on s'arrange ou quoi.....en plus de Joueb, il n'y aura pas que moi....

Bisous bisous!
Prends du temps pour écrire!
(je radote)

 
passionnee-par-les-reves
passionnee-par-les-reves
26-11-08 à 14:30

Re:

A moins d'une mutation temporelle, il me semble vain d'être à Lille début décembre. Mais je penserai à vous, en train de vous éclater sous les guirlandes de Noël..
Je t'embrasse aussi, à très vite en tout cas (j'espère).